Couscous aux fèves et aux poivrons


Ce week-end, j'ai mélangé cuisine du Moyen-Orient et cuisine des Pouilles. Les deux ont de nombreux plats en commun ou des plats qui se ressemblent fortement, les produits de la terre étant pratiquement les mêmes. Tomates, fèves fraîches et  petits poivrons se marient avec les épices et le couscous pour un mariage absolument parfait! 
On ne mélange pas que les recettes de cuisine! Si seulement les gens pouvaient se rendre compte qu'en mélangeant les cultures et en partageant ce qu'on avait de mieux à offrir, on vivrait dans un monde meilleur, plus beau, plus riche et bien plus intéressant! J'aimerais que les enfants voient le monde, voyagent et découvrent de nouvelles traditions, qu'ils prennent le meilleur de chacune et qu'un jour, les prochaines générations fassent bien mieux que nous! Notre société et notre planète ont besoin de changements dès maintenant, chaque petit geste compte: trier ses déchets, emporter un sac en tissu quand on fait ses courses, ne pas gaspiller l'eau, sans oublier un petit bonjour à nos voisins et un sourire qui ne coutent pas grand chose! 

Sur ces belles paroles, je vous laisse découvrir ma recette qui j'espère vous plaira et vous souhaite une belle semaine ! 



Temps de préparation: 20minutes
Temps de cuisson: 1h05 

Ingrédients pour 3 personnes:
  • 1 kg de fèves fraîches 
  • 1 récipient d'eau citronnée
  • 3 c. à s. d'huile d 'olive
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c. à s. de concentré de tomate
  • 1 c. à c. de paprika fumé
  • 1 c. à c. de cumin
  • 4-5 tomates séchées
  • 1 boite de tomates pelées de 400 g
  • 5 poivrons cornes de boeuf ou 2 gros poivrons 
  • 800 ml d'eau
  • 200 g de semoule de couscous*
  • Sel et poivre
Variante: remplacer les fèves par des petits pois.
À défaut d'avoir des légumes frais, des fèves surgelées pourront être utilisées. 

Il existe dans le commerce une immense variété de semoules de couscous. J'ai utilisé ici une semoule de lentilles et de pois chiches bio. 

Préparation:

1. Écosser les fèves, ôter le petit appendice qui les relie à la cosse. Laisser tremper dans un récipient d'eau citronnée jusqu'à utilisation. 


Astuce anti-gaspi: récupérer les cosses des fèves les plus tendres. Équeuter et ôter les fils. Bien les laver et couper en petits tronçons. Cuisiner comme des haricots verts, poêlés ou en soupe. 
 Une amie m'avait apporté des fèves déjà écossées, je n'ai donc pas pu utiliser les cosses aujourd'hui, mais vous pourrez les ajouter à la sauce, elles sont délicieuses.

2. Dans une cocotte huilée, faire revenir les échalotes et les gousses d'ail émincées finement jusqu'à tendreté.


3. Ajouter le concentré de tomate, le paprika et le cumin. Mélanger 2 minutes. 



4. Insérer les tomates séchées coupées finement et les tomates pelées. Écraser les tomates pelées à l'aide d'une fourchette. Saler et poivrerMélanger et laisser mijoter à feu moyen.




5. Pendant ce temps, nettoyer les poivrons. Retirer la tige. Couper les poivrons en deux dans le sens de la longueur, ôter les graines et les filaments blancs (ils sont indigestes), puis rincer.  Déposer les poivrons sur la sauce, mélanger légèrement et laisser mijoter sous couvercle pendant 30 minutes. Mélanger de temps en temps et ajouter un peu d'eau si besoin. Les poivrons doivent être bien tendres.





6. Retirer les poivrons de la sauce et réserver sur une assiette. 


7. Égoutter les fèves. Ajouter sur la sauce tomate et couvrir de 800 ml d'eau. Porter à ébullition, puis baisser le feu et faire mijoter encore 30 minutes. 






8. Verser le couscous dans un autre plat, un plat en terre cuite serait idéal. Arroser de 300 ml de sauce. Couvrir et laisser reposer une dizaine de minutes. Égrainer la semoule avec une fourchette.


Servir la semoule dans des assiettes creuses, arroser de sauce et de fèves et y disposer les poivrons. Décorer les assiettes de quelques feuilles de menthe fraîche. 

Excellent appétit!








Commentaires

  1. Ton beau couscous me plait beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Hello Stéphanie,
    Tu as si bien décrit "notre monde" que , oui, j'adhère de suite pour un monde meilleur, chacun peut y contribuer. Merci, j'avais un peu les idées "en berne", là ça va mieux. Alors, je vais faire mon premier couscous, eh oui, pour moi beaucoup de "première fois en cuisine", je vais tâcher de dénicher des poivrons corne de boeuf, sinon j'opterais pour les autres. Merci, bonne semaine à toi et ta petite tribu.
    Catherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Catherine, j'ai de temps en temps des p'tits coups de gueule oui, car il ne faudrait pas grand chose pour que tout aille mieux! Parfois, il vaut mieux faire l'autruche ;-)
      Côté cuisine, les petits poivrons sont plus sucrés et absolument délicieux! Sinon les classiques iront aussi! Tu me diras si tu testes!! J'espère que tu aimeras.
      Bonne semaine à toi aussi!

      Supprimer
    2. Hello Stéphanie,
      Ca y est, hier, au marché j'ai trouvé les poivrons ainsi que des betteraves orangées, pas pour la recette ces dernières, juste pour préciser que c'est un jeune producteur qui propose des produits frais, différents souvent, et il présente tout d'une façon très "marché", ils ne sont pas dans des cagettes, on a l'impression que le jardin est juste à côté, j'aime beaucoup. Bon, ça c'est dit, alors, nous nous sommes régalés, très simple à préparer,je fais mon méa-culpa, la semoule je l'ai achetée chez Picard "cuite bio", je n'ai jamais fait de couscous, je ne voulais vraiment pas rater la recette en essayant, à part ça, avec ce beau soleil, ces bonnes odeurs, je craignais un peu le goût du cumin (je n'aime pas l'odeur) mais non, tout était parfait, mon mari a adoré, d'ailleurs il avoue que depuis que je cuisine grâce à toi, je ne fais que de bonnes choses, Voilà, j'arrête, sinon je vais écrire un roman. Testé et adopté. Merci Stéphanie, bonne semaine à toi et ta petite tribu 4pattes inclus. Bises. Catherine

      Supprimer
    3. Oh merci Catherine pour ton gentil message!!! Je suis contente que ton mari aime les recettes et bravo à la cuisinière!!
      Tu m'as donné l'eau à la bouche avec ton petit marchand!!
      Passe une bonne semaine et à très bientôt!! Bises

      Supprimer
    4. Bonjour Kate-Kate,
      Si je peux me permettre, Stéphanie, j'ai une recette inratable, tout aussi simple et sans doute moins coûteuse que la version Picard (j'ignorais qu'on vendait de la semoule cuite) : pour 4 personnes,
      350g de semoule de couscous moyen (environ 1 mm le grain, complet ou pas),
      2 cuillères à soupe d'huile d'olive,
      1 cuillère à café de sel
      1 noix de margarine
      Faire bouillir 40 cl d'eau
      Dans un saladier ou casserole assez grande, verser les graines, le sel, l'huile et la margarine puis l'eau bouillante.
      Bien mélanger avec une fourchette (l'eau dépasse largement le niveau des grains).
      Couvrir et laisser reposer une dizaine de minutes.
      Ajouter la margarine et mélanger avec la fourchette (avec les mains si nécessaire) pour bien égrainer la semoule.
      C'est tout !

      Supprimer
    5. Tu peux tu peux!! Ici on partage les bonnes astuces ;-)

      Supprimer
    6. Oh merci Tatou, en lisant, effectivement c'est très simple, comme étant une cuisinière toute "jeune", j'ai un tas de lacunes en la matière, je suis les recettes à la lettre, je n'arrive pas vraiment à improviser,mais grâce à Stéphanie et vous, je serais bientôt sur le podium , je ne dirais pas sur quelle marche!!!!! Merci pour la recette de la semoule, bonne journée à toutes.
      Catherine

      Supprimer
    7. Merci à toi Catherine ! Si ça peut te rassurer, je ne cuisinais pas du tout il y a moins de 3 ans et même si je m'éclate maintenant, je suis toujours à la lettre les recettes (au moins les premières fois) ;-). Belle fin de journée à toi et amuse-toi bien en cuisine !

      Supprimer
  3. Quelle belle recette ! Ton plat me met l'eau à la bouche... Je n'ai quasiment plus de fêves dans mon panier et pas encore de poivrons (mais dans quel pays vis-tu ?!!! hihi) donc je pense que je testerai avec des petits pois surgelés que je trouve toujours en magasin bio.
    Pour le monde, sans avoir l'air pessimiste (je suis d'un tempérament optimiste tout en pouvant être fataliste), je me suis fait une raison sur la direction que prend le monde : le pouvoir et l'argent ont une telle emprise sur nos gouvernements que même si on choisit une autre direction et utilisant son argent au mieux (j'ai changé de banque, de fournisseur d'électricité, je n'achète quasiment que du bio et viens d'y convertir ma mère, je suis végane, je diminue ma poubelle au max, donne pour les mouvements écolos et les assos qui s'occupent des migrants ou des sans-abris, bref, je fais de mon mieux pour tendre vers le meilleur), la peur et l'égoïsme permettent aux politiques de nous "offrir" plus de sécurité, toujours autant de pesticides (enfin en tout cas, pas le moins promis) tout en creusant l'écart entre riches et pauvres... Mais il ne faut pas que ça nous décourage et il faut tenir bon nos petites rames contre ce courant pour montrer l'exemple, contaminer notre entourage si possible et être bien dans ses bottes quoi qu'il arrive ! Je suis complètement convaincue qu'à chaque fois qu'on sort son porte-monnaie, on choisit la direction à prendre et que c'est la plus rapide solution pour que le bâteau prenne enfin une route plus sereine... pour tous !
    Belle journée à tous ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais pas mieux dit!!! Standing ovation!!!!
      PS: faut bien des avantages à vivre au fin fond de l'Italie!!!
      Bisous :-)

      Supprimer
  4. Hello ma jolie petite Fée ♥, oui un monde qui malheureusement ne prend pas ses responsabilités et nous montre une voie catastrophique ! Merci pour la belle recette, le choc des cultures c'est ce qui a de mieux ! Pleins de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On apporte notre petite goutte, c'est déjà ça!! Bisous à toi aussi!!

      Supprimer
  5. Pour illustrer l'utile coup de gueule de notre généreuse Stéphanie, je vous offre cette tres jolie histoire :

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
    Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

    RépondreSupprimer
  6. Je pensais que tu la connaissais parce que tu fais référence aux gouttes d'eau me semblait-il. De mon côté, je n'ai pas pu y échapper étant donné que je n'y ai pas le beau rôle ^^. C'est la légende que raconte Pierre Rabhi dans le film "Demain" et qui est à l'origine du nom de son association des colibris ;-).
    Belle journée à tous !

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Stéphanie... je teste ce week-end... j'ai adoré ton gâteau matcha fait mercredi dès mon retour... en effet je reviens d'un beau voyage ce sui explique l'absence de commentaires... dc j'ai qq recettes à tester ;-)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, je suis contente pour toi! Ça fait du bien les beaux voyages!!! :-)
      Et puis tu le sais bien, les recettes sont toujours là!
      À bientôt, bises!

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr