Gâteau d'anniversaire Jurassic World


Chaque année, pour l'anniversaire de mes enfants, je me ré-invente artiste pâtissière! Certains me disent que je suis folle, d'autres doivent se dire que je ne dois rien avoir de mieux à faire, d'autres encore que je devrais en faire un métier! Je répondrais ainsi: oui je suis folle d'amour pour mes enfants, comme toutes les mamans je cours du matin au soir et j'ai rayé le mot "s'ennuyer" de mon vocabulaire depuis maintenant presque 9 ans, et enfin que j'ai toujours aimé bricoler, construire, décorer, dessiner, mais cela reste un pur plaisir. 

Pour réaliser un tel gâteau, il faut bien sûr s'y prendre un peu en avance. Les journées étant toujours bien chargées, j'ai été obligée d'y passer quelques soirées. Heureusement d'ailleurs que je m'y suis prise suffisamment tôt, car il y a toujours des imprévus au dernier moment, du matériel qui manque ou un changement de programme dû à un manque de savoir faire! 

J'ai essayé de prendre des photos au fur et à mesure de la construction du gâteau pour vous montrer les principales étapes de sa construction. Pour mon premier gâteau je cherchais des photos, mais c'est à croire que la construction des gâteaux relève des secrets d'Etat, car j'avais trouvé très peu de choses! Les pâtissiers auraient-ils peur de la concurrence des "desperate housewives" ? 


Matériel nécessaire:

  • un tapis à pâte à sucre
  • rouleau pour pâte à sucre
  • pinceaux
  • colorants alimentaires
  • emporte-pièces
  • spatules 
  • lisseur à pâte à sucre
  • etc


Les têtes de dinosaures


Pour réaliser les têtes de dinosaure, j'ai fabriqué des moules en plâtre. J'ai fabriqué un moule pour le profil droit, et un moule pour le profil gauche. Une fois sec, il a suffit d'y mettre la pâte à sucre pour lui donner la forme (comme nos enfants font avec la pâte à modeler).

L'idée de départ était de les unir pour faire une tête en 3D qui sort du gâteau, comme sur la photo suivante:


J'ai du abandonner cette idée après maintes tentatives. La pâte à sucre est trop lourde, la bouche ne restait pas ouverte, la statue tombait, les reliefs s’abîmaient, une vraie catastrophe. J'ai tenté d'insérer une structure en fil de fer dans la pâte à sucre pour que la tête tienne, mais sans résultat. J'ai même tenté de faire une  tête en argile, mais elle n'était de loin pas aussi belle que la forme que j'obtenais avec la pâte à sucre. J'ai donc décidé de garder mes 1/2 têtes.

Je les ai donc laissées sécher, puis je les ai peintes avec des pinceaux pour pâtisserie et du colorant alimentaire. Si vous avez quelques notions de peinture c'est assez facile, on a l'impression de peindre avec des aquarelles. Le résultat était satisfaisant. Les reliefs de la pâte à sucre et les dégradés de vert et de marron ont donné vie à mes bestioles! 


Le volcan

Pour réaliser la partie centrale et le volcan, je me suis aidée de disques en polystyrène. On les trouve dans tous les magasins spécialisés et sont vraiment très pratiques pour 3 raisons principalement:
_ cela vous évitera d'avoir à préparer l'équivalant de 10 gâteaux et donc inévitablement de jeter les 3/4. Le gâteau deviendrait tellement grand qu'impossible à manger (je l'ai appris à mes dépends lors de la confection de mon premier gâteau, un château gigantesque entièrement comestible!)
_ vous pourrez ainsi préparer à l'avance une grande partie du gâteau et donc gagner beaucoup de temps. La partie que l'on mange doit bien sûr être préparée au dernier moment et c'est mission impossible si comme moi vous vous êtes mis dans la tête de préparer tout le buffet! 
_ c'est enfin beaucoup plus facile de tapisser de pâte à sucre un disque à la forme parfaite, dure et stable, plutôt qu'un gâteau encore tiède, qui risque de s'émietter ou se fissurer et qui juste ce jour-là a gonflé plus d'un côté que de l'autre! 

Pour la partie centrale, j'ai assemblé 2 disques pour avoir une belle hauteur. Pour le volcan, j'ai utilisé une 1/2 sphère recouverte de papier aluminium que j'ai modelé pour lui donner la forme d'un volcan. L'aluminium ne se voit pas sur les photos car je pensais pouvoir façonner le volcan à la main sur ma 1/2 sphère, mais le résultat n'était pas satisfaisant. J'ai du donc recommencer et la photo me manque. 

Une fois le cylindre et le volcan revêtus de pâte à sucre, il a suffit de les décorer. J'ai utilisé de la pâte à sucre colorée, des fils pour tige de fleur, des rouleaux de réglisses colorés pour la lave, des emporte-pièces en forme de feuilles et de dinosaures et enfin d'une photo en sucre souple que j'avais faite imprimer quelques jours plus tôt. 



Je vous conseille d'acheter de la pâte à sucre blanche et de la colorer. La pâte blanche coûte moins chère et vous pourrez garder vos colorants alimentaires pour vos futures créations (contrairement à la pâte à sucre qui sèche et donc se garde moins bien).

N'oubliez pas par contre d'utiliser des gants si vous ne voulez pas avoir les mains colorées pendant 1 semaine (ça aussi, je l'ai appris à mes dépends lors de mon deuxième gâteau aux couleurs de l'arc en ciel!)



La base du gâteau...en gâteau


Pour faire la base, j'ai du préparer l'équivalant de 4 gâteaux. J'ai utilisé la recette de mon cake marbré. J'ai préparé un gâteau blanc (sans cacao) et un gâteau brun (avec cacao). J''ai coupé le gâteau au chocolat en deux pour faire des étages: une partie marron, une partie blanche et à nouveau une partie marron. Entre chaque gâteau, j'ai mis une couche de pâte à tartiner à la noisette. On met souvent une couche de crème entre les gâteaux pour qu'ils soient moins secs et qu'ils adhèrent bien l'un à l'autre.

Pour avoir des étages bien droits, pensez à retourner votre gâteau, le dessous étant plus lisse que le dessus qui gonfle et qui donne donc un aspect bombé au gâteau.

A l'aide d'un couteau, vous pouvez aussi couper la partie bombée du gâteau.

Pour que mon gâteau soit parfaitement droit sans devoir couper et donc éliminer beaucoup de gâteau, j'ai glissé des céréales sur les bords pour compenser les parties creuses ou plus fines.

J'ai enfin nappé le gâteau entier de chocolat. Le chocolat a servi de "ciment" pour pouvoir attacher les mikados. En séchant le chocolat a durci et mes mikados ne risquaient plus de tomber. C'est aussi bien pratique pour combler les éventuelles fissures et imperfections.

Avant de mettre sur votre gâteau l'étage supérieur, pensez à y insérer des supports si vous ne voulez pas que tout s'écroule tel un château de cartes. Pour les gâteaux plus lourds on peut utiliser des bâtonnets en bambou, sinon faites comme moi et utilisez de simples pailles que vous couperez de la hauteur nécessaire. La partie supérieure sera ainsi posée sur les supports et n'écrasera pas le gâteau.


Il ne reste plus qu'à monter le gâteau et y mettre les dernières décorations!


La touche finale: mettre les bougies sur le gâteaux.

La partie le plus difficile sera de couper le gâteau en tranches, ne pleurez pas, après tout, c'est fait pour ça!





Carton d'invitation



Commentaires

  1. Quel travail, tu as du te régaler à le faire et à le manger bien sûr, et ton fils a dû être très fier de sa maman artiste pâtissière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Valérie, oui j'ai pris beaucoup de plaisir à le faire. J'avoue que je m'amuse énormément à faire mes gâteaux! Je progresse chaque année et chaque fois je me lance un nouveau défi. J'espère quand même que l'année prochaine on changera de thème (c'est mon troisième gâteau dinosaure ;-)) Bonne soirée!

      Supprimer
  2. Olala, quel travail, le résultat est épatant ! Félicitations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Vous n'allez pas me croire, mais faire ces gâteaux me détend et je suis tellement heureuse de voir la réaction des enfants que ça en vaut la peine! Bonne soirée.

      Supprimer
  3. Je découvre ton blog, et voilà déjà une heure passée, et je n'ai laissé passé aucune recette!
    Je suis impressionnée. Je vais sur beaucoup de blog, mais là tu décroches le "pompom" comme on dit chez moi!
    Et cette réalisation est épatante, et je vois que tu es véritablement une artiste!

    Un grand merci, car j'imagine que ta créativité nécessite du temps, et ce partage que tu nous offres par le biais de ton blog témoigne d'une grande générosité.
    Sincèrement je te remercie, et je ressens beaucoup de gratitude pour toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tout coeur pour ton adorable message! Je passe beaucoup de temps en effet sur mon blog et je prends beaucoup de plaisir à partager mes recettes. J'aime cuisiner et surtout faire plaisir à mon entourage! Les messages comme le tien me poussent à continuer mon travail, merci encore!! Stéphanie

      Supprimer
  4. bonjour Stéphanie. Ton gâteau est magnifique ... A tout hasard, connais-tu une recette de pâte à sucre végétalienne ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas faite moi-même (plus de 4 kg de pâte ça fait beaucoup!). Je l'ai commandée chez un artisan sans colle de poisson ou blanc d'oeuf. Je peux voir si je retrouve la recette si tu as besoin de petites quantités. Belle après-midi!

      Supprimer
  5. Mais du coup, la pâte à sucre des étages supérieurs, c'est poubelle ? Et les dinosaures aussi ? ça fait bcp de sucre sinon non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ca fait beaucoup de sucre, en fait c'est de la déco et ça fait toujours mal au coeur de couper les gâteaux! En général, je garde les déco encore quelques jours après les anniversaires. Je crois que ma belle maman a toujours le volcan et la tête des dinosaures car la pâte à sucre se conserve bien et ça fait un souvenrir. On peut même imaginer ré-utiliser les décorations. ;-)

      Supprimer
  6. Quelle incroyable réalisation! Je suis particulièrement bluffée par les dinosaures, le travail de peinture est excellent! Tu es une véritable artiste, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lilas, j'ai toujours aimé dessiner et peindre. Avant d'avoir les enfants, j'avais mon petit atelier à la maison, maintenant je fais des gâteaux ;-)
      Bonne soirée!

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser vos avis et commentaires, ils feront vivre le blog. Merci!

La Fée Stéphanie | Mentions légales | Design + Graphisme : Catherine Surr